SCHO­L­AR­BOOK

Étudier aux USA

Tes études aux États-Unis

Étudier aux États-Unis n’offre pas unique­ment des oppor­tu­nités spor­tiives! Qu’il s’agisse d’un semestre, d’une année, d’une lmic­ence complète ou pour un Master, Cette expé­ri­ence aux USA sera un atout profes­si­onnel mais aussi personnel. C’est l’occasion de faire des études reconnu mondia­le­ment, rencon­trer des personnes du monde entier, connaître de nouvelles cultures, devenir bilingue en anglais tout en progres­sant au niveau sportif.

millions d'étudiants inter­na­tionaux aux USA

%

14 des 20 meilleures univer­sités au monde sont améri­caines.

écoles accré­dités aux USA

Coûts des études

aux USA

Étudier aux USA

Contr­ai­re­ment à l’Europe, les études aux États-Unis sont extrê­me­ment coûteuses. Il est courant que les parents améri­cains ouvrent un compte d’épargne à la nais­sance de leurs enfants afin de financer leurs études futures. En tant qu’athlète de haut niveau, vous avez la chance d’obtenir des bourses qui pour­ront financer vos études aux USA. En cas de bourse complète, 100% de vos études seront payées , avec une bourse parti­elle vous ne paierez qu’une partie, géné­ra­le­ment entre 200 et 600 € par mois.

 

Mais au fait, combien cela vous coûte­rait-il d’étudier en Amérique si vous n’obteniez pas de bourse spor­tive ?

Ø Coûts des études sans bourse

Frais de scola­rité (Tuition)
$ 25.000

Frais de vie  (Room and Board)
$ 10.000

Assurance santé
$ 1.500

Livres
$ 500

Frais semest­riels (Fees)
$ 2.000

Dollar par an

Comment

Financer ses études aux USA?

Heure­u­se­ment, il existe <strong>plusieurs moyens</strong> de financer vos études aux États-Unis, car comme vous venez de le voir, sans bourse, il est diffi­cile de payer les frais de scola­rité.
Une bourse spor­tive n’est qu’un moyen parmi d’autres de financer vos études aux États-Unis. Au total, il existe <strong>quatre possibilités</strong> que Scho­l­ar­book peut négo­cier pour vous :

Bourses spor­tives

Notre cœur de métier ! Avec une bourse spor­tive, tout ou partie des frais sont couverts. Lorsque tous les frais sont couverts, on parle de <strong>bourse complète</strong>. Si seule­ment une partie des coûts est couverte, on parle alors de <strong>bourse partielle</strong>, ce montant peut varier entre <strong>50 et 90 %</strong> des coûts. Il y a aussi la possi­bi­lité pour les athlètes parti­cu­liè­re­ment doués de rece­voir de l’argent de poche allant jusqu’à <strong>6 000 dollars par an</strong> en plus de leur bourse complète.

Bourses acadé­mi­ques

Une bourse acadé­mique récom­pense les résul­tats scola­ires. Ainsi, si vous avez de bonnes notes à l’école et obtenez de bons résul­tats aux tests du SAT, vous rece­vrez une bourse d’études qui peut compléter une bourse spor­tive. Ne vous inquiétez pas, il n’est pas néces­saire d’être un génie pour cela. L’attribution des bourses d’études commence avec une note finale de 13/20.

Bourses inter­na­tio­nales

Le clas­se­ment d’une univer­sité est aussi déter­miné par le niveau d’étudiants inter­na­tionaux. C’est pour­quoi les univer­sités recru­tent acti­ve­ment des étudi­ants du monde entier. Elles propo­sent pour cela une bourse dite « inter­na­tio­nale » qui peut couvrir une partie non négli­ge­able des frais de scola­rité, en général entre 10% à 30% mais parfois même jusqu’à 50% des frais totaux. Cette bourse peut compléter une bourse spor­tive. C’est un secret bien gardé car peu de personnes sont au courant de ce système.

 

Bourses basées sur les reve­nues

Il s’agit de l’argent que l’université vous donnera si vous et vos parents pouvez prouver que vous avez peu de ressources finan­cières. Vous rece­vrez une bourse de l’université que vous n’aurez pas à rembourser. Ces bourses sont notam­ment distri­buées dans les univer­sités de la IVY-League, comme Harvard et Yale.

Étude de cas sur la comple­xité de l’attribution des bourses

L’athlète A souhaite étudier avec une bourse aux USA en 2019. En raison de ses résul­tats spor­tifs,, il ne peut prétendre entrer en D1 de NCAA.

Mais A. a de très bon résul­tats scolaire, une moyenne de 15/20 et un SAT de 1250.

Après de nombreuses offres de NCAA D2, il établie un bon contact avec le coach de Univer­sity of New Mexico. Malgré son intérêt, Le coach ne peut lui offrir que 5000$ par an de bourse spor­tive. Cepen­dant l’année coûte 26000$ et le budget de A. est de 6000$. Au vu de l’intérêt de A pour cette équipe, Scho­l­ar­book a travailler avec le coach pour trouver d’autres options, ce qui leur a permis de trouver la bourse Amigo offerte par l’université. Il s’agit d’une bourse acadé­mique destinée aux étudi­ants inter­na­tionaux d’une valeur de 16500$ annuel. Après avoir rempli l’ensemble des dossiers et condi­tions, A. a obtenu cette bourse et a pu rejoindre l’University of New Mexico.

Coût total
$ 26.000

Bourse spor­tive
$ 5.000

Bourse Amigo
$ 16.500

coûts annuels pour A.

C’est le moment ! Remplis vite ton évalua­tion des chances

Le système univer­si­taire

améri­cains
 

Le système univer­si­taire améri­cains diffère en de nombreux points des systèmes euro­péens. Voici les <strong>différences</strong> les plus import­antes. Vous verrez qu’étudier aux USA présente de nombreux avan­tages :

Perfec­tionne ton anglais

De nos jours, parler l’anglais est une <strong>nécessité</strong> pour de nombreux métiers et pas unique­ment dans le cas d’une expa­tria­tion ou d’études à m’étranger.

Donc en plus de progresser au niveau sportif, d’obtenir un diplôme, obtenir une bourse spor­tive signifie aussi devenir <strong>bilingue an anglais</strong> et s’assurer un bel<strong> avenir professionnel</strong>. Il faut bien sûr avoir un niveau minimum d’anglais avant de partir, et Scho­l­ar­book vous accom­pagne en propo­sant des <a href= »https://www.scholarbook.net/scholarbook/boost-your-chances/ »><strong>cours de prépa­ra­tions professionnelles</strong></a> .

 

Décou­vrir plusieurs sujets la première année

Les possi­bi­lités d’étude sont aujourd’hui infi­nies. Il est parfois diffi­cile de savoir quelles d’études on souhaite pour­suivre exac­te­ment ? Vous ne voulez pas vous engager dans un seul domaine d’études, tout de suite et aime­riez en connaître davan­tage sur divers sujets ?

 

Aux États-Unis, les étudi­ants déci­dent peuvent décider s’ils souhai­tent tout de suite s’engager dans une filière ou s’ils préfè­rent « toucher à tous » pour commencer. Les cours en première année sont consti­tués de matière géné­rale et de matières spécia­lisé appar­tenant ou non à la filière choisie.

Pas de classes surch­ar­gées

Les possi­bi­lités d’étude sont aujourd’hui infi­nies. Il est parfois diffi­cile de savoir quelles d’études on souhaite pour­suivre exac­te­ment ? Vous ne voulez pas vous engager dans un seul domaine d’études, tout de suite et aime­riez en connaître davan­tage sur divers sujets ?

 

Aux États-Unis, les étudi­ants déci­dent peuvent décider s’ils souhai­tent tout de suite s’engager dans une filière ou s’ils préfè­rent « toucher à tous » pour commencer. Les cours en première année sont consti­tués de matière géné­rale et de matières spécia­lisé appar­tenant ou non à la filière choisie.

Étudier après être sortie d’une filliere profes­sio­nelle.

Vous rêvez d’étudier, mais vous n’avez « que » un diplôme de fin d’études secon­daires ? En Amérique, vous pouvez toujours réaliser votre rêve d’étudier. Au lieu du bacca­lau­réat, vous devez passer le test GED. Vous pourrez alors commencer vos études dans un junior collège et obtenir votre diplôme au bout de deux ans. Avec ce diplôme , l’Associate’s Degree vous pourrez trans­férer dans une univer­sité de 4ans et obtenir un Bachelor’s degree.