L’athlétisme aux USA

Ta bourse spor­tive en athlé­tisme aux USA

L’athlétisme est très important aux USA. De nombreuses stars de ce sport sont améri­caines. Les Etats-Unis domi­nent les jeux olym­pi­ques et les cham­pion­nats du monde dans de nombreuses disci­plines. Une des raisons de ce succès est le système sport univer­si­taire, unique au monde.

Scho­l­ar­book est le n°1 en Europe pour l’obtention de bourse spor­tive en Athlé­tisme. Nos experts sont souvent cham­pions nationaux et ont parti­cipé à plusieurs cham­pion­nats euro­péens, nous connais­sons mieux que quiconque les exigences de ce sport et les préoc­cup­a­tions inhé­rentes à la recherche de bourses dans cet disci­pline.

Nos athlètes aux USA

Nos experts en athlé­tisme

de nos athlètes placées quali­fiés aux JO, Cham­pion­nats du monde et euro­péens.

Athlètes placés

Laisses-toi

Inspiré

C’est le moment ! Remplis vite ton évalua­tion des chances

L’athlétisme

aux USA

Combien de bourses sont dispo­nibles?

Notre objectif principal est de trouver des bourses à nos athlètes. D’ailleurs, combien de bourses sont dispo­nibles et comment sont elles répar­ties?

Univer­sités avec des équipes d’athlétisme:

  • Mascu­lines: 752
  • Fémi­nines: 833

Bourses complètes par équipe:

  • Mascu­line: 12,6
  • Fémi­nine: 18

Comment se déroule une saison aux USA?

La saison d’athlétisme commence par les compé­ti­tions en salle au début du semestre de prin­temps (début janvier). Vien­nent ensuite les compé­ti­tions en exté­rieur (Outdoor) pour terminer par les cham­pion­nats nationaux de la NCAA, qui clôtu­rent offi­ci­el­lement la saison mi-juin. Il est donc possible de parti­ciper aux cham­pion­nats euro­péens pendant l’été.

Les cour­eurs de fond / demi-fond font géné­ra­le­ment aussi partie de l’équipe de cross-country, dont la saison se déroule pendant le semestre d’automne ; les premières compé­ti­tions ont lieu dès début septembre.

Les États-Unis sont le meilleur pays au monde pour combiner les études et le sport aussi parfai­te­ment, c’est pour­quoi les meilleurs athlètes mondiaux rejoig­nent les équipes spor­tives pour s’entraîner grâce à des bourses spor­tives. Par consé­quent, le niveau des cham­pion­nats univer­si­taires est très élevé.

Comment se déroule l’entraînement aux USA?

En règle géné­rale, les équipes univer­si­taires s’entraînent 6 fois deux heures par semaine. Les univer­sités sont dotées de somp­tu­euses infra­st­ruc­tures , elles ont souvent leur propre stade et dans certains cas même une salle d’athlétisme inté­rieur avec une piste de 200 voir 400 mètres. C’est vrai­ment l’idéal pour s’améliorer. Il existe bien évidem­ment différents types d’entraîneurs aux États-Unis, il est donc important que tes objec­tifs corre­spon­dent à ceux de ton futur entraî­neur. Dans tous les cas, les coaches sont tous profes­si­onnelles. Les entraî­neurs améri­cains sont payés par l’université et peuvent donc se cons­a­crer entiè­re­ment au déve­lo­p­pe­ment des athlètes.

Témoi­gnages

Luisa Sophie Fischer

Leicht­ath­letik | Univer­sity of Nevada at Reno

Unser Trai­ning hat wegen Corona erst vor zwei Wochen ange­fangen, deswegen kann ich noch nicht ganz so viel darüber sagen. Soweit ich es bis jetzt kennen­ge­lernt habe, wird hier viel mehr Wert auf Kraft­trai­ning gelegt als es bei mit zumin­dest in Deutsch­land der Fall war. Das finde ich aber sehr gut, vor allem weil wir auch einen extra Trainer für das Kraft­trai­ning haben, der sehr auf die rich­tige Technik und Ausfüh­rung der Übungen achtet. Auch die Sprint- und Ausdau­er­ein­heiten gefallen mir sehr gut, auch wenn das sehr anstren­gend ist. Wir machen sehr viele Hill Sprints und Sled Pulls. Das Tech­nik­trai­ning über­zeugt mich bis jetzt noch nicht zu hundert Prozent, aber wir hatten auch noch nicht allzu viele Technik­ein­heiten. Gene­rell habe ich mir aber alles ein biss­chen profes­sio­neller vorge­stellt und ich dachte, dass der Trainer viel strenger ist, z.B. bei Body­weight­cir­cuits usw. Mit meinem Team und dem Trainer verstehe ich mich aber sehr gut. Alle sind wirk­lich nett und vor allem offen. Das bin ich von Deutsch­land nicht so gewohnt. Da wir leider alles online haben, kann ich über die rich­tigen Vorle­sungen nicht wirk­lich viel sagen. Die online Vorle­sungen sind aber sehr entspannt und alles wird aufge­nommen. Das ist vor allem für mich als inter­na­tional student gut, weil ich mir die Vorle­sungen dann einfach nochmal anhören oder während­dessen anhalten kann, wenn ich etwas nicht richtig verstanden habe. Mit der Sprache habe ich mitt­ler­weile eigent­lich gar keine Probleme mehr. Ich hatte auch schon meine ersten Midterm Prüfungen und die liefen alle sehr gut, was ich davor gar nicht so erwar­tete habe. Was auf jeden Fall ziem­lich anstren­gend ist, sind die vielen Haus­auf­gaben, Assign­ments, Readings und Quizzes, die man für die einzelnen Fächer erle­digen muss. Ich habe nicht erwartet, dass man so viel für die Uni machen muss. Vom Schwie­rig­keits­grad her ist es aber nicht schwer. Das meiste habe ich schon in der Schule gelernt und muss jetzt eigent­lich nur die neuen engli­schen Begriffe lernen. Die Zusam­men­ar­beit mit euch kann ich rück­bli­ckend als gut bewerten. Ihr habt mir bei allen Fragen weiter­ge­holfen, mir Feed­back zu den einzelnen Unis gegeben und mich gut bei meiner Entschei­dung für eine Uni beraten. Auch das mit dem Visum­termin hat ohne Probleme funk­tio­niert. Ohne euch hätte das alles vermut­lich nicht so einfach und reibungslos funk­tio­niert. Trotzdem hat man selber noch viel mehr Arbeit als man anfangs denkt. Vor allem die uniin­ternen Sachen, wie z.B. sich in Kurse einzu­schreiben oder sich um ein Dorm/Apartment zu kümmern, kostete sehr viel Zeit und war ziem­lich verwir­rend und aufwendig. Das habe ich so auch nicht erwartet, weil ich dachte, dass sich die Agentur um alles kümmert. Zusam­men­fas­send war aber der Vermitt­lungs­pro­zess sehr ange­nehm. Selbst hat man dann eigent­lich erst nach der Vermitt­lung Arbeit.

Milena Stip­pinger

Leicht­ath­letik | Cumber­land Univer­sity

Ich bin jetzt schon eine Weile hier und ich muss sagen, ich bereue meinen Schritt nicht. Das Team, die Trainer und die Leute hier sind super nett und freund­lich und ich hab mich von Anfang an wohl­ge­fühlt. Die Leute sind super freund­lich und offen. Mit dem Englisch hatte ich kaum Probleme und kam von Anfang an gut zurecht! Auch die Noten passen und ich bin sehr froh, diesen Schritt gemacht zu haben.

Ariane Ballner

Leicht­ath­letik | Okla­homa State Univer­sity

Athlé­tisme | Okla­homa State Univer­sity

Salut Uwe,

Je vais vrai­ment très bien ici !! Nous avons été très bien accueillis et une de mes équipes est allée faire du shop­ping avec nous dès le début et nous a aidés. Les premiers jours ont été un peu stres­sants car nous devions faire beau­coup de choses et nous avions l’impression de devoir passer d’un bâti­ment à l’autre, mais je pense que c’est normal. Ce qui est cool, c’est que nous sommes allés direc­te­ment à un camp pendant 3 jours avec toute l’équipe de piste et nous avons appris à connaître tout le monde. J’adore déjà mon groupe d’entraînement, c’est tellement amusant de m’entraîner avec eux et tout ici est tellement plus profes­si­onnel que ce à quoi j’étais habitué en Allemagne. J’aime aussi parti­cu­liè­re­ment mon entraî­neur, il a été très prévenant, surtout au début, et a toujours demandé si tout allait bien et s’est assuré que je ne faisais pas trop parce que je venais de sortir de ma pause sasoin et les autres filles le sont depuis quel­ques semaines. étaient en forma­tion.
Uni va bien jusqu’à présent, bien sûr je ne comprends pas encore tout, mais je suis convaincu que cela s’améliorera de semaine en semaine.
OSU est défi­ni­ti­ve­ment recom­mandé! Pour les cour­eurs, c’est vrai­ment fantas­tique ici avec l’énorme groupe d’entraînement, mais les groupes d’entraînement pour les sauteurs, les sprin­teurs et les lanceurs se déve­lo­p­pent égale­ment.
Je vais certai­ne­ment rendre compte de mes premières compé­ti­tions et je suis vrai­ment excité. L’entraînement se passe vrai­ment très bien, je peux faire des choses ici où je n’aurais jamais pensé pouvoir le faire 😀
Merci encore d’avoir orga­nisé des contacts, je suis incroya­ble­ment heureux de la décision d’aller dans cette univer­sité. Hey Uwe,

Je vais vrai­ment très bien ici !! Nous avons été très bien accueillis et une de mes équipes est allée faire du shop­ping avec nous dès le début et nous a aidés. Les premiers jours ont été un peu stres­sants car nous devions faire beau­coup de choses et nous avions l’impression de devoir passer d’un bâti­ment à l’autre, mais je pense que c’est normal. Ce qui est cool, c’est que nous sommes allés direc­te­ment à un camp pendant 3 jours avec toute l’équipe de piste et nous avons appris à connaître tout le monde. J’adore déjà mon groupe d’entraînement, c’est tellement amusant de m’entraîner avec eux et tout ici est tellement plus profes­si­onnel que ce à quoi j’étais habitué en Allemagne. J’aime aussi parti­cu­liè­re­ment mon entraî­neur, il a été très prévenant, surtout au début, et a toujours demandé si tout allait bien et s’est assuré que je ne faisais pas trop parce que je venais de sortir de ma pause sasoin et les autres filles le sont depuis quel­ques semaines. étaient en forma­tion.
Uni va bien jusqu’à présent, bien sûr je ne comprends pas encore tout, mais je suis convaincu que cela s’améliorera de semaine en semaine.
OSU est défi­ni­ti­ve­ment recom­mandé! Pour les cour­eurs, c’est vrai­ment fantas­tique ici avec l’énorme groupe d’entraînement, mais les groupes d’entraînement pour les sauteurs, les sprin­teurs et les lanceurs se déve­lo­p­pent égale­ment.
Je vais certai­ne­ment rendre compte de mes premières compé­ti­tions et je suis vrai­ment excité. L’entraînement se passe vrai­ment très bien, je peux faire des choses ici où je n’aurais jamais pensé pouvoir le faire 😀
Merci encore d’avoir orga­nisé des contacts, je suis incroya­ble­ment heureux de la décision d’aller dans cette univer­sité.

Nele Hein­rich

Leicht­ath­letik | West Texas A&M Univer­sity

Athlé­tisme | West Texas A&M Univer­sity

Bonjour Alex, je vais très bien ici. Au début, c’était un peu étrange, mais les Texans sont tous incroya­ble­ment gentils et sympa­thi­ques. Je n’ai pas vu grand chose jusqu’à présent car il faut une voiture pour s’éloigner d’ici. Mais le campus est très beau et il se passe toujours quelque chose ici.
Contr­ai­re­ment à mes attentes, je m’entends éton­nam­ment bien avec les confé­rences. Je comprends tout.
Les entraî­neurs sont très gentils et mon entraî­neur prend très bien soin de moi. J’ai déjà eu des rendez-vous chez le médecin ici pour des examens et de la physio­thé­rapie deux fois par jour. Dans l’ensemble, l’équipe est très gentille, tout comme l’esprit d’équipe.
Je le recom­man­de­rais sans hésiter, ici vous pouvez très bien vous concen­trer sur vos études et vos sports. De plus, le temps est magni­fique ici et les gens sont tous extrê­me­ment gentils et servia­bles.
Dans l’ensemble, j’ai trouvé le travail de place­ment très bon et tout s’est bien passé. LG Nele

Condi­tions pour obtenir une bourse en athlé­tisme

Scho­l­ar­book a placé plus de 800 spor­tifs prati­quant l’athlétisme aux États-Unis au cours des dix dernières années. Cour­eurs amateurs ou futurs cham­pions du monde, nous avons réussi à placer des athlètes de tous les niveaux aux États-Unis. Pour inté­grer une univer­sité améri­caine juste après le lycée (18 ans), les athlètes mascu­lins doivent idéa­le­ment avoir parti­cipés à des cham­pion­nats nationaux afin d’obtenir une bourse spor­tive intéres­sante. Pour les athlètes fémi­nines, en revanche, la situa­tion est moins compé­ti­tive puisque les univer­sités améri­caines accor­dent davan­tage de bourses aux équipes fémi­nines. C’est pour­quoi, un bon clas­se­ment aux cham­pion­nats régionaux est souvent suffi­sant. Si tu ne corre­sponds pas tout à fait à ces critères spor­tifs, il est quand même possible d’intégrer des équipes univer­si­taires moins fortes, tout en obtenant des bourses. Pour obtenir une esti­ma­tion précise, nous te conseil­lons de remplir le formu­laire « évalua­tion des chances » Ce sont des lignes directrices pour te faire une idée, mais si tu es encore jeune (moins de 19 ans) et que tu ne rentres pas dans ces critères, n’hésites pas à nous conta­cter pour que nous puis­sions te donner des objec­tifs de records pour pouvoir inté­grer une équipe univer­si­taire par la suite.

 

Aperçu des temps

Femmes

Discipline Athlétisme90 – 100% Bourse70Bourse
100m12,00 sec12,40 sec
200m24,70 sec25,50 sec
400m56,00 sec59,00 sec
800m2:16 min2:22 min
1.500m4:40 min5:00 min
5.000m18:30 min20:00 min
10.000m38:30min41:00min
100m Haies14,00 sec14,60 sec
400m Haies60,00 sec63,00 sec
2.000m Steeple7:00min7:30min
3.000m Steeple10:45 min11:30 min
Saut en hauteur1,70 m1,65 m
Saut à la perche3,75 m3,40 m
Saut en longueur5,80 m5,50 m
Triple Saut12,00 m11,50 m
Lancer de poids14,00 m12,50 m
Lancer de disque47,00 m42,00 m
Lancer de marteau52,00 m47,00 m
Lancer de Javelot45,00 m40,00 m
Héptathlon4.700 Pkt4.400 Pkt

 

Hommes

Discipline90 – 100% Bourse70 – 90% Bourse
100m10,50 sec10,80 sec
200m21,30 sec21,80 sec
400m47,50 sec48,50 sec
800m1:52 min1:55 min
1.500m3:59 min4:05 min
5.000m14:45 min15:20 min
10.000m31:00 min33:00 min
110m Haies14,10 sec14,70 sec
400m Haies52,00 sec53,50 sec
2.000m Steeple5:55 min6:10 min
3.000m Steeple9:05 min9:20 min
Saut en hauteur2,14 m2,05 m
Perche5,15 m4,85 m
Saut en longueur7,35 m7,10 m
Triple saut15,20 m14,50 m
Lancer de poids17,10 m15,90 m
Lancer de disque53,00 m48,80 m
Lancer de marteau60,00 m54,50 m
Lancer de Javelot63,50 m59,00 m
Héptathlon6.900 Pt6.300 Pt

 

C’est le moment ! Remplis vite ton évalua­tion des chances